L’aquaculture, une industrie d’avenir

L’aquaculture désigne les activités d’élevage d’espèces animales ou végétales (algues) en milieu aquatique. Elle comprend deux spécialités : l’aquaculture continentale (en eau douce) et l’aquaculture marine. Selon la FAO, organisation mondiale pour l’agriculture et l’alimentation, la moitié des denrées d’origine aquatique actuellement consommées par l’homme provient de l’aquaculture dont la croissance est d’environ 5% par an. La seconde moitié est issue de la pêche dont la production s’est stabilisée. Rappelons qu’en Europe les captures de la pêche maritime sont strictement encadrées et surveillées et que tous les pêcheurs appliquent les mesures de gestion des stocks de poissons.

En forte croissance dans le monde, les fermes marines peinent à se développer en France, et ce malgré un savoir-faire reconnu dans l’élevage, la reproduction et l’alimentation des poissons.

Total sales / metropolitan France and overseas territories (1 000 tons)

aquaculture ventes france internationale 1000 tonnes
Source : FranceAgriMer “The fisheries and aquaculture sector in France” – 2021

En France en 2018, le marché total de la pêche et de l’aquaculture représentait 2Md€.

La France dispose en outre de la 4ème production européenne en aquaculture (707M€ en 2018), mais reste loin derrière la Norvège. Cette dernière s’appuie sur une filière d’élevage de saumons très développée, qui lui permet de produire plus que l’ensemble des autres pays européens réunis. La France quant à elle est spécialisée dans la conchyliculture avec notamment de nombreuses exploitations d’huîtres et de moules sur la façade atlantique.

Total sales / metropolitan France and overseas territories

aquaculture ventes totales monde
Source : FranceAgriMer “The fisheries and aquaculture sector in France” – 2021

Les acteurs sur le marché de l’aquaculture

Deux acteurs français arrivent en tête sur le segment de l’aquaculture. Le groupe Aqualande, spécialisé dans les poissons d’eau douce, revendique la place de leader européen de l’élevage de truites. Le groupe Gloria Maris est quant à lui spécialisé dans la production aquacole marine (bar, daurade, etc.) et maîtrise l’ensemble de la chaîne de production (sélection génétique, éclosion, grossissement, élevage). En outre, moins touchés par des difficultés logistiques que les pêcheurs, ces acteurs se sont mieux adaptés à la crise sanitaire.

Néanmoins, la grande majorité des acteurs de ce secteur sont spécialisés dans la conchyliculture et l’élevage de crustacés. Ces acteurs ont souffert de plusieurs épidémies meurtrières tandis que la pisciculture peine encore à se développer. En 2020, les éleveurs spécialisés dans la conchyliculture ont beaucoup souffert de la crise sanitaire, avec la disparition de 300 enterprises.

Total aquafarming companies in France / Total aquafarming companies by type of business

aquaculture entreprises france
Source : Xerfi « La pêche et l’aquaculture en France » – sept. 2021

La protéine d’insectes pour booster la santé et la croissance des poissons et crevettes

De plus en plus de gens dépendent de l’aquaculture et de la pêche pour se nourrir et gagner des revenus, selon la FAO. En conséquence, l’aquaculture est l’agro-industrie à la croissance la plus rapide au monde. Mais pour soutenir cette croissance, il est nécessaire de garantir des sources de nutrition durables et de qualité.

Les protéines végétales sont une bonne alternative mais peuvent avoir un impact sur les performances et la qualité nutritionnelle si elles sont incluses dans des proportions plus élevées.

À ce rythme, la FAO prévoit un déficit en protéines de qualité allant de 30 à 40 MT pour l’aquaculture d’ici 2030. Les insectes sont une source naturelle et durable de protéines de haute qualité pour l’aquaculture. Au cours des dernières années, les insectes ont également démontré leurs performances dans les fermes aquacoles, renforçant ainsi leur rôle de permettre à l’aquaculture de réaliser son potentiel et de nourrir le monde de demain.

Actualités et innovation de l’aquaculture

  • En 2018, Innovafeed[1] a rassemblé toute la filière (Innovafeed, le piscicole Truite Service, le distributeur Auchan, le label Mister GoodFish et le formulateur d’aliments Skretting) pour offrir aux consommateurs français la première truite « nourrie à l’insecte » au monde.
  • Pure Salmon[2] a choisi la zone industrialo-portuaire du Verdon-sur-Mer (Gironde), et son site livré « clé en mains », pour implanter sa première ferme aquacole de saumons en France. Plus de 275 millions d’euros doivent être investis dans des travaux qui débuteront en 2023. 250 emplois directs sont envisagés. L’entreprise espère commercialiser ses premiers saumons fin 2026 avec une production de 10 000 tonnes par an.
  • Le 6 avril 2022, Umiamie, le producteur de morceaux de viande et de poisson à partir de protéines végétales monte une unité R&D et une unité industrielle grâce à un premier tour de 25 M€ souscrit par le luxembourgeois Alternor Ventures, meneur, du suisse Redalphine, de French Partners et d’historiques.
  • Le 8 avril 2022, Virbac a acquis 34% des titres du groupe chilien Centrovet, portant ainsi sa participation à 100%. Sébastien Huron, directeur général de Virbac, a commenté : « Avec cette acquisition, nous confortons notre position sur ce marché d’avenir de l’aquaculture qui est également un segment stratégique pour Virbac. »

 Startup et levée de fonds dans le secteur de l’aquaculture

aquaculture start-up levée fonds

[1] Innovafeed : entreprise biotechnologique spécialisée dans l’élevage d’insectes à destination de l’alimentation animale et végétale

[2] Pure Salmon est l’une des entreprises de saumon Atlantique qui connaît la plus forte croissance au niveau mondial.

Note sectorielle sur aquaculture par Nicolas Bonnel, France, Avril 2022

- Tendances marché
– Intervenants du secteur de l’aquaculture
– Les dernières opérations M&A

Mis à jour le 19 August 2022

Actualités

Do you have a question?

Our teams are present to answer you

Tache d'or
ARTICLES

Les derniers articles
de MBA Capital

Tache d'or

Would you like to receive our newsletter?

To receive the latest information from MBA Capital, subscribe to the newsletter!

Votre abonnement n'a pas pu être sauvegardé. Veuillez réessayer.
Votre abonnement a été couronné de succès.